Doctorat aux Lévis spécialité Canada

Meilleur Doctorats de Philosophie aux Lévis pour les Canada 2017

PhD

Pour intégrer un doctorat, les étudiants doivent avoir obtenu un master. Ils doivent également rédiger une thèse qui contiendra le résultat de leurs recherches. Dans certains pays, cette thèse doit être soutenu devant un jury.

Doctorat est le niveau le plus élevé de l'étude que l'individu peut réaliser dans n'importe quel domaine d'étude et de spécialisation. Ce niveau académique vous permet de découvrir les secrets universitaires qui n'ont jamais été utilisés ou découverts. Il vise à améliorer une idée pour aider à rendre la vie de l'homme facile tout en vivant sur terre.

Le Canada est un pays nord-américain composé de dix provinces et trois territoires. Situé dans la partie nord du continent, il s'étend de l'Atlantique au Pacifique et au nord dans l'océan Arctique.

Comparer Doctorats aux Lévis au Canada 2017

Continuer

Doctorat en sciences de l'environnement

Université du Québec à Rimouski UQAR
Campus À temps plein September 2017 Canada Rimouski

Le doctorat en sciences de l'environnement vise au développement et à l'intégration des connaissances dans plusieurs champs multidisciplinaires regroupés sous le thème intégrateur de l'analyse de la dynamique des relations environnementales. [+]

Doctorats 2017 aux Lévis et Canada. Le doctorat en sciences de l'environnement vise au développement et à l'intégration des connaissances dans plusieurs champs multidisciplinaires regroupés sous le thème intégrateur de l'analyse de la dynamique des relations environnementales. Biotechnologies environnementales Cycle et qualité de l'eau Écologie fondamentale et appliquée Sciences de l'atmosphère et de l'océan Géomorphologie et aménagement du territoire Toxicologie de l'environnement Structure du programme Le doctorat en sciences de l'environnement est offert conjointement avec l'UQAC, l'UQAM et l'UQTR. Le programme comporte la rédaction d’une thèse de 60 crédits permettant d’approfondir un sujet dans un domaine de spécialisation des sciences de l’environnement. Structure du programme Le doctorat en sciences de l'environnement est offert conjointement avec l'UQAC, l'UQAM et l'UQTR. Le programme comporte la rédaction d’une thèse de 60 crédits permettant d’approfondir un sujet dans un domaine de spécialisation des sciences de l’environnement. Thèmes de recherche Géomorphologie et géographie des zones côtières Quantification et modélisation des aléas côtiers (processus d’érosion côtière, submersion, mouvements de terrain) Reconstitution et projection de la hausse du niveau de la mer et analyse de ses effets sur les zones côtières Programme de mesures et de modélisation du couvert de glace côtière, des niveaux d’eau et des vagues et analyse de leurs effets sur l’évolution des littoraux Étude de la vulnérabilité des collectivités et des infrastructures côtières aux aléas dans un contexte de changements climatiques Analyse des solutions d’adaptation des communautés côtières aux risques côtiers Développement d’outils pour augmenter la résilience des collectivités côtières dans une perspective de gestion intégrée des zones côtières Réseaux de suivi environnemental des côtes du Québec maritime Géomorphologie et dynamique des versants Étude des processus de versant : éboulement, glissement de terrain, coulée de débris, activité torrentielle, avalanche de neige, chute de blocs de glace Analyse et prévention des risques naturels en montagne Impact des variables climatiques et des écoulements hydrogéologiques (avec changement de phase, incluant la fonte du pergélisol) sur la stabilité et l’érosion des massifs rocheux Géomorphologie et dynamique fluviale Étude des dynamiques glacielles dans les cours d’eau Évaluation des bilans sédimentaires et ligneux dans les systèmes fluviaux Analyse des interactions eaux de surface et eaux souterraines dans les plaines alluviales Développement du concept d’espace de liberté des cours d’eau Quantification des interactions entre la structure des écoulements, le transport des sédiments et le développement des formes sur le lit des cours d’eau Géochimie des hydrogéosystèmes côtiers Étude de la connectivité entre l’eau souterraine et l’océan côtier Quantification des Flux biogéchimiques et des transferts continent – océan Étude des processus hydrogéologiques et biogéochimiques dans les systèmes littoraux Aménagement du territoire Mise en valeur et gestion des ressources Interrelations aménagement – développement Impacts sociaux et environnementaux des interventions d’aménagement Aspects utilitaires et qualitatifs des formes d’aménagement Archéologie et Patrimoine Archéologie environnementale : évolution des paysages et des relations Homme-milieu Archéogéographie : évolution des territoires Analyse du patrimoine maritime et côtier Mise en valeur des ressources patrimoniales archéologiques, culturelles et naturelles Télédétection environnementale Amélioration des techniques de télédétection des propriétés des eaux par satellite Impacts du changement climatique sur les environnements arctiques et subarctiques Étude des flux biogéochimiques continent-océan à l'aide d'outils optiques La nordicité, un axe d'excellence en recherche à l'UQAR L'UQAR se consacre à l'étude du Grand Nord et des basses latitudes froides, désignée sous le nom de nordicité. Cet axe de recherche regroupe des chercheurs qui s'intéressent aux environnements nordiques dans une perspective interdisciplinaire autour de disciplines étroitement complémentaires, dont la biologie, l'écologie, la chimie et la géographie, humaine ou physique, des milieux froids. Leurs recherches visent à mieux comprendre le fonctionnement des milieux continentaux en climat froid, de manière à répondre aux enjeux majeurs dans le domaine de la conservation et de la gestion durable. L'évolution des environnements nordiques continentaux dans le contexte du changement planétaire et les relations entre les environnements nordiques et les sociétés humaines sont au nombre des questions de premier plan. Qu’est-ce que la géographie? La géographie intègre les sciences naturelles et les sciences humaines. Elle vise à comprendre comment les milieux naturels influencent les activités humaines, mais aussi comment les sociétés s’adaptent, utilisent et modifient ces mêmes milieux. Les problématiques environnementales sont par conséquent au cœur des champs d’études de la géographie. Cette discipline s’intéresse aussi à tous les aspects de la gestion intégrée des territoires et de leurs ressources. Pour cela, elle utilise des méthodes et des outils performants pour la collecte, le traitement et l’analyse de l’information géographique (géomatique, télédétection, photo-interprétation, campagnes de terrain, etc.). À l’UQAR, la géographie humaine et la géographie physique se réunissent pour aborder des questions touchant, par exemple, les géorisques, l’aménagement du territoire et le développement durable. Objectifs Ce programme, de type scientifique, vise au développement et à l'intégration des connaissances dans cinq champs multidisciplinaires de spécialisation en sciences de l'environnement, regroupés sous le thème intégrateur de l'analyse de la dynamique des relations environnementales. Il vise également à la formation de chercheures et chercheurs de haut calibre, spécialistes d'une discipline des sciences de l'environnement, aptes à formuler une problématique de recherche, à établir une stratégie d'étude et à réaliser avec autonomie une recherche originale répondant à des critères d'excellence, dans le cadre d'un programme de recherche s'inscrivant dans l'un ou l'autre des cinq champs suivants : écologie fondamentale et appliquée ; méthodologie de l'environnement ; biotechnologies environnementales ; cycle et qualité de l'eau ; toxicologie de l'environnement et sciences appliquées au milieu de travail. De plus, ce programme a pour objectif de former des scientifiques capables de dépasser les frontières disciplinaires, en établissant des interfaces avec d'autres disciplines des Sciences de l'environnement, et conscients des interdépendances dynamiques en environnement. Le programme offert par l'UQAR est un programme en association avec l'UQAC, l'UQAM et l'UQTR. [-]

Doctorat en océanographie

Université du Québec à Rimouski UQAR
Campus À temps plein September 2017 Canada Rimouski

Le doctorat en océanographie vise la formation de chercheurs autonomes, capables d'œuvrer à l'avant-garde de l'océanographie, en contribuant, selon une approche multidisciplinaire, à l'avancement des connaissances fondamentales et appliquées reliées aux milieux marins. [+]

Le doctorat en océanographie vise la formation de chercheurs autonomes, capables d'œuvrer à l'avant-garde de l'océanographie, en contribuant, selon une approche multidisciplinaire, à l'avancement des connaissances fondamentales et appliquées reliées aux milieux marins. Le projet de recherche et les cours permettent d’approfondir ses connaissances dans un des quatre domaines de spécialisation : océanographie chimique; océanographie biologique; océanographie géologique; océanographie physique. Structure du programme Le doctorat en océanographie comporte la rédaction d’une thèse de 75 crédits permettant d’approfondir un sujet dans un domaine de recherche de l’océanographie, qui est axée sur l'étude des milieux marins (côtiers, estuariens et océaniques) et sur les interactions entre les composantes biologique, chimique, sédimentologique (géologique) et physique de ces systèmes marins. Axes de recherche Océanographie physique Les physiciens s’intéressent aux mouvements de l’eau en fonction de différents facteurs, comme la marée, les vents, les variations de débit d’eau douce, ainsi qu’aux variations dans l’espace et le temps. Leurs recherches touchent notamment : la formation des vagues; les gradients de salinité et de densité; les variations de température; les échanges d’énergie entre l’air et la mer; la formation de zones de turbulences; les phénomènes connexes entre l’océan et la température (changements climatiques mondiaux, El Niño, ouragans et typhons); etc. Océanographie chimique Les chimistes s’intéressent aux processus chimiques dans l’eau et les sédiments marins. Leurs recherches touchent notamment : les origines et le sort des constituants chimiques des eaux océaniques; les réactions chimiques qui se produisent en milieu marin; les effets des contaminants (organiques ou non) et leur distribution; les échanges gazeux entre l’atmosphère et l’océan; etc. Océanographie biologique Les biologistes s’intéressent aux organismes et microorganismes vivants dans le milieu marin, comme le plancton, les algues, les crustacés, les mollusques, les poissons et les mammifères. Leurs recherches touchent notamment : les relations trophiques entre ces organismes et les facteurs qui peuvent déséquilibrer ces relations, comme le changement de climat et la pollution; les interactions et l’évolution des espèces en fonction des paramètres physiques, chimiques et géologiques du milieu; l’influence des perturbations anthropiques et naturelles sur la biodiversité; l’aquaculture (physiologie, génétique, développement, etc.); les systèmes d’exploitation halieutiques; etc. Océanographie géologique Les géologues s’intéressent à l’évolution du fond marin, c’est-à-dire à la nature des sédiments, les mécanismes de leur mise en place et l’historique de leur accumulation. Leurs recherches touchent notamment : la formation des bassins océaniques, des chaînes de montagnes, des fosses, des volcans sous-marins; la façon dont les sédiments sont transportés, soulevés et distribués, pour former îles et continents; la reconstitution paléoclimatique et paléoenvironnementale à partir de l’étude des propriétés minéralogique, géochimique et/ou magnétique des sédiments; etc. Projets d’études en recrutement Les professeurs l'ISMER affichent régulièrement des appels de candidatures pour des projets de maîtrise ou de doctorat en océanographie. Les candidats peuvent aussi communiquer directement avec les professeurs pour connaître les possibilités d’encadrement. Les sciences de la mer, un axe d'excellence en recherche à l'UQAR Dès la naissance de l'Université du Québec à Rimouski, la compréhension de l'environnement maritime s'est imposée comme un créneau d'études et un axe d'excellence en recherche incontournable. L'UQAR regroupe aujourd'hui une extraordinaire concentration de chercheurs dont l'expertise couvre un large éventail de questions touchant le domaine des sciences de la mer. L’ISMER est un chef de file dans des domaines comme les changements climatiques sous différentes latitudes, les effets du rayonnement ultraviolet sur les premiers maillons de la chaîne alimentaire ou l'impact des contaminants sur les écosystèmes côtiers. L'acoustique marine, l'aquaculture, la dynamique des populations et le transport des sédiments sont aussi des thématiques pouvant compter sur une expertise solide. Perspectives d'emploi Chaque année, plusieurs opportunités d’emplois s’offrent pour les diplômés en océanographie, qui dépendent de la formation disciplinaire (océanographie biologique, chimique, géologique ou physique). Étant donné qu'un grand nombre de polluants, naturels ou anthropiques, aboutissent dans l'océan, les environnementalistes des quatre coins du monde commencent à s'intéresser aux affaires océaniques. Le besoin de spécialistes qui comprennent non seulement l'interdépendance de l'océan, de l'urbanisation et de l'industrialisation en croissance constante, mais aussi les dangers potentiels des accidents maritimes continue de s'affermir. Secteur public Au Canada, le principal employeur de diplômés en océanographie est le gouvernement fédéral, plus précisément les ministères des Pêches et Océans ainsi que des Ressources naturelles. Les autres ministères et organismes gouvernementaux ainsi que les universités emploient des océanographes pour enseigner et mener des travaux de recherche. Secteur privé Les emplois dans le secteur privé touchent en grande partie les études et l'évaluation de l'environnement. Certaines grandes entreprises emploient leurs propres spécialistes des sciences de la mer tandis que d'autres préfèrent embaucher des consultants. Pêcheries et aquaculture Les recherches sur les pêches exigent la connaissance de presque tous les aspects de l'océanographie afin d'effectuer l'évaluation des populations et la modélisation de la dynamique des populations de poissons. L'expansion rapide de l'aquaculture a entraîné une demande pour un bon nombre de spécialistes, notamment en nutrition de poissons et en contrôle des maladies. Objectifs Le programme de doctorat conjoint en océanographie est axé sur des activités de recherche. Le programme vise la formation de chercheurs autonomes, capables d'œuvrer à l'avant-garde de l'océanographie en contribuant, selon une approche multidisciplinaire, à l'avancement des connaissances fondamentales et appliquées reliées aux milieux marins. Ce programme est géré conjointement par l'UQAR et l'Université Laval. [-]

Doctorat en lettres

Université du Québec à Rimouski UQAR
Campus À temps plein September 2017 Canada Rimouski

Le doctorat en lettres permet de poursuivre une spécialisation dans le champ des lettres qui est, pour l’essentiel, celui de la littérature, du langage et des pratiques textuelles, discursives et visuelles (notamment, théâtre, cinéma, philosophie, histoire de l’art et discours médiatiques). [+]

Doctorats 2017 aux Lévis et Canada. Le doctorat en lettres permet de poursuivre une spécialisation dans le champ des lettres qui est, pour l’essentiel, celui de la littérature, du langage et des pratiques textuelles, discursives et visuelles (notamment, théâtre, cinéma, philosophie, histoire de l’art et discours médiatiques). Il vise à former des étudiants qui pourront contribuer à l’accroissement des connaissances critiques, historiques, méthodologiques et théoriques, et, de ce fait, contribuer à l’intégration de disciplines qui, avec les études littéraires, se partagent le champ des lettres. Offert conjointement avec l'Université du Québec à Chicoutimi et l'Université du Québec à Trois-Rivières, ce programme réunit 23 professeurs-chercheurs et chercheurs-créateurs dont les spécialisations couvrent l’ensemble des thèmes et approches des études littéraires. Structure du programme Le doctorat en lettres propose deux options : analyse littéraire ou création littéraire et comporte la rédaction d’une thèse de 72 crédits. Structure du programme Axes de recherche L’équipe professorale mène des travaux de recherche et recherche-création structurés autour des axes porteurs des programmes de lettres aux trois cycles : création, culture littéraire, approches et méthodes. Les recherches témoignent d’un souci de complémentarité tant sur le plan des périodes que des objets et des méthodes. Création littéraire Conte, nouvelle, roman, poésie, haïku, récit, théâtre, pédagogie et philosophie de la création. Culture littéraire Littérature française de l’Ancien Régime (XVIe-XVIIIe siècles), écrits de la Nouvelle-France, littératures québécoise et française des XIXe et XXe siècles, littérature contemporaine. Approches et méthodes Géocritique, histoire littéraire, intertextualité, linguistique, mythocritique et mythanalyse, narrativité, onomastique, poétique du recueil, poétique des genres, psychanalyse, rhétorique, sémantique, sémiotique et textologie. Le dynamisme de la recherche en lettres à l’UQAR se reflète dans la diversité et la qualité des projets en cours ou achevés. Analyses collectives des titres et œuvres de Magritte Archéologie de la superstition (XVIe-XVIIIe siècles) Bibliothèque numérique des imprimés anciens conservés dans l’Est du Québec Écrits des romanciers sur le roman Édition critique des œuvres complètes de Louis Hennepin et de Cavelier de La Salle Euphorie et dysphorie dans les textes littéraires Femmes, rhétorique et éloquence sous l’Ancien Régime Henri III (1574-1589) et l’idéal de la toute-puissance de la parole éloquente HERCULE-XVI : traités de rhétorique et de poétique du XVIe siècle Intertextualité et mémoire dans la littérature contemporaine Joseph-Charles Taché polygraphe L’exploréen dans l’opus poétique de Claude Gauvreau Jean de Préchac ou le parcours d’un écrivain galant La dimension dramaturgique de la nouvelle française au XVIIe siècle Mise en ligne d’un corpus du Témiscouata (correspondance du curé missionnaire Bernier) Paysages et identités dans les littératures nord-américaines contemporaines Poétique du recueil de nouvelles Pratiques, sens et éthique des valeurs dans la création littéraire francophone Proust et la mélancolie Etc. Perspectives d'emploi Une formation aux cycles supérieurs en lettres peut devenir avantageuse pour occuper un poste de direction dans plusieurs milieux, pour obtenir un poste supérieur dans la fonction publique ou pour accéder aux emplois d’enseignement au niveau postsecondaire : enseignement collégial (2e cycle); enseignement universitaire (3e cycle); édition; direction dans le milieu de la recherche et de l'édition; direction de revue savante ou de collection littéraire; agent de communication; poste de direction au sein de la fonction publique (provincial et fédéral); agent de recherche à la Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BANQ) ou autres grandes bibliothèques; professionnel de recherche pour les projets des chercheurs universitaires en lettres et sciences humaines; etc. Et bien sûr, il y a la création littéraire! Des dizaines de nos diplômés ont à leur actif un ou plusieurs livres publiés chez des éditeurs de renom. Objectifs L'objectif général du programme conjoint de doctorat en lettres est le suivant : ouvrir aux détenteurs de maîtrise la possibilité de poursuivre une spécialisation doctorale dans le champ des lettres qui est, pour l'essentiel, celui de la littérature, du langage, et des pratiques textuelles, discursives et visuelles qui utilisent celui-ci (notamment, théâtre, cinéma, philosophie, histoire de l'art, discours médiatiques). Ces détenteurs de maîtrise pourront ainsi contribuer à l'accroissement des connaissances critiques, historiques, méthodologiques et théoriques en études littéraires, textuelles et discursives et, de ce fait, contribuer à l'intégration de disciplines qui, avec les études littéraires, se partagent le champ des lettres. Le programme comporte également des objectifs de nature plus spécifique, qui ont été regroupés selon que l'on puisse les associer à des paramètres scientifiques et pédagogiques. Objectifs scientifiques : contribuer à un avancement des connaissances théoriques, méthodologiques, critiques et historiques dans le champ des lettres; contribuer à organiser, systématiser et intégrer les connaissances et les nouveaux acquis dans le champ des lettres, en développant les disciplines qui permettent d'articuler les divers objets du champ des lettres autour des textes littéraires; favoriser l'accroissement de l'expertise dans le champ des lettres. Objectifs pédagogiques : développer la capacité d'assimiler des connaissances d'origines disciplinaires diversifiées; accroître la capacité de mettre en rapport des perspectives diverses dans l'étude d'un objet appartenant au champ des lettres; accroître la capacité de mettre en forme et de diffuser efficacement les connaissances que génèrent des activités de recherche et de recherche-création; développer la capacité de lier les activités de recherche et de recherche-création aux autres activités de recherche et de recherche-création antérieures et contemporaines qui se sont poursuivies et se poursuivent dans le champ des lettres. Ce programme est géré conjointement par l'UQAR, l'UQAC et l'UQTR. [-]

Doctorat en ingénierie

Université du Québec à Rimouski UQAR
Campus À temps plein September 2017 Canada Rimouski

Le doctorat en ingénierie vise à former des spécialistes capables de concevoir et d’accomplir de façon autonome un programme de recherche faisant progresser l’état des connaissances dans l’ingénierie des systèmes physiques et des procédés industriels. [+]

Le doctorat en ingénierie vise à former des spécialistes capables de concevoir et d’accomplir de façon autonome un programme de recherche faisant progresser l’état des connaissances dans l’ingénierie des systèmes physiques et des procédés industriels. Ce programme est offert par extension à l’UQAR en vertu d’une entente avec l’UQAC. Public visé Le doctorat en ingénierie s'adresse : aux candidats qui s'orientent vers une carrière de recherche ou d'enseignement en ingénierie; aux ingénieurs qui travaillent notamment dans les industries de transformation et qui ont besoin, dans le cadre de leur fonction, d'une formation poussée en recherche et développement. Structure du programme Le doctorat en ingénierie comporte la rédaction d’une thèse de 72 crédits sur un sujet de l'ingénierie des systèmes physiques et des procédés industriels. Axes de recherche Les champs d’intérêt et les expertises des professeurs en ingénierie portent sur différents champs d’études regroupés autour de quatre axes de recherche. Énergies renouvelables et bioressources Développement durable Énergie éolienne Exploitation et valorisation de la tourbe Véhicules électriques et hybrides Etc. Productique Développement de produits, de procédés et de systèmes Optimisation des performances des procédés et des équipements industriels Systèmes industriels évolués Planification, gestion et contrôle des processus de production Etc. Systèmes électromécaniques Modélisation, simulation, conception, optimisation, régulation, maintenance et gestion des systèmes industriels Télécommunications et traitement de l’information Photonique Télédétection Traitement des signaux Télécommunication et communication satellitaire et sans-fil Etc. Perspectives d’emploi Les diplômés aux programmes de cycles supérieurs en ingénierie occupent des postes dans plusieurs secteurs de l'industrie comme : électronique; instrumentation et contrôle; télécommunications; aérospatiale; conception; fabrication; automatisation; productique; énergie; aéronautique; pâtes et papiers; transformation des métaux; transport; génie informatique; génie éolien; génie maritime; R et D. Les principales fonctions occupées par les diplômés sont : chargé de projet; directeur de R et D; chercheur ou chercheur associé; ingénieur de systèmes; ingénieur de projet; concepteur de systèmes; responsable de l’expérimentation; ingénieur en développement de produits; étudiant au doctorat (pour les diplômés à la maîtrise). Objectifs L'objectif général du programme est de former des spécialistes capables de concevoir et d'accomplir de façon autonome un programme de recherche faisant progresser l'état des connaissances dans l'ingénierie des systèmes physiques et des procédés industriels. Par ingénierie, on entend les activités d'analyse, de modélisation, de simulation, d'études expérimentales, de conception, de contrôle et d'optimisation, mettant à contribution les diverses disciplines de l'ingénieur. Les systèmes physiques correspondent à des ensembles d'éléments régis par les lois physico-chimiques. Les procédés industriels visés sont ceux qui permettent de transformer une matière première, un matériau ou une ressource en lui conférant des propriétés désirées et une valeur économique accrue. Des considérations environnementales cherchent, d'une part, à minimiser les effets des procédés sur le milieu ambiant et, d'autre part, à prévoir et contrôler l'impact de l'environnement atmosphérique sur le fonctionnement des systèmes. Les liens solides établis avec l'industrie sont une caractéristique essentielle de cette recherche scientifique. Le programme s'adresse aux candidats qui s'orientent vers une carrière de recherche ou d'enseignement en ingénierie ainsi qu'aux ingénieurs qui travaillent notamment dans les industries de transformation et qui ont besoin, dans le cadre de leur fonction, d'une formation poussée en recherche et développement. Au terme de sa formation, l'étudiant devra avoir acquis les connaissances approfondies de l'ingénierie des systèmes physiques et des procédés industriels et être apte à : analyser de façon critique les résultats des publications scientifiques; concevoir, élaborer et mener à terme un projet original de recherche; travailler dans un contexte interdisciplinaire de recherche; mettre en œuvre un processus systématique de solution de problèmes réels définis dans leur contexte global d'ordres scientifique, technologique, environnemental ou socioéconomique; communiquer ses résultats de recherche et publier des ouvrages accrédités par la communauté scientifique. [-]

Doctorat en gestion des ressources maritimes

Université du Québec à Rimouski UQAR
Campus À temps plein September 2017 Canada Lévis

Le doctorat en gestion des ressources maritimes forme des experts qui contribueront à l’avancement des connaissances dans un domaine relié à l’utilisation optimale des ressources et de l’environnement maritime, aux modèles de politiques publiques ou aux mécanismes de prise de décision dans ce secteur. [+]

Doctorats 2017 aux Lévis et Canada. Le doctorat en gestion des ressources maritimes forme des experts qui contribueront à l’avancement des connaissances dans un domaine relié à l’utilisation optimale des ressources et de l’environnement maritime, aux modèles de politiques publiques ou aux mécanismes de prise de décision dans ce secteur. Ces gestionnaires devront avoir une connaissance approfondie des caractéristiques sociales et économiques du milieu maritime ainsi qu'une bonne compréhension des interactions entre ces caractéristiques et celles du milieu naturel. Public visé Le doctorat en gestion des ressources maritimes s’adresse à des candidats ayant des profils variés (sciences naturelles, droit, économie, géographie, gestion) titulaires d’une maîtrise de type recherche. Structure du programme Le doctorat en gestion des ressources maritimes comporte la rédaction d’une thèse de 60 crédits sur un sujet particulier lié à la gestion des ressources maritimes. Axes de recherche Filière Halieutique Gestion de capacité dans le secteur pêche Économie de l'aquaculture et de la pêche Technologies de télédétection et gestion de l'environnement et des ressources Finance et planification d'affaires pour la biotechnologie maritime Évaluation des stocks halieutiques et gestion publique de la pêche et de la faune marine Gestion et politiques publiques des espèces exotiques envahissantes Optimisation de la filière halieutique Etc. Filière Gestion de l’environnement côtier et marin Commerce international et environnement Impacts sociaux et économiques de pollution maritime politiques de taxation et de subvention dans les industries de ressources naturelles Pêche illégale non détectée (IUU) dans les eaux territoriales de pays en voie de développement Liens entre écotoxicologie et impacts socio-économiques Méthodes d'évaluation non marchande des biens environnementaux et mesure d'impact environnemental Gestion publique des littoraux Comanagement dans la gestion des zones côtières et des ressources naturelles Réserves marines et la gestion spatiale des ressources Gestion environnementale et gestion des ressources naturelles dans les pays en voie de développement Etc. Filière Transport maritime Environnement et transport maritime Gestion stratégique dans le secteur du transport Gestion de la flotte commerciale et des ports dans le secteur transport maritime Dérèglement en transport maritime Analyse politique et économique de « short sea shipping » Etc. Perspectives d'emploi Les diplômés en gestion des ressources maritimes de l'UQAR occupent des fonctions de gestionnaires, de chercheurs ou d'experts-conseils dans le domaine public ou privé. Le secteur maritime est notamment caractérisé par la présence d’un très grand nombre d’organisations publiques, parapubliques et privées, autant au Canada qu’à l’étranger : ministères provinciaux et fédéraux (pêcheries, environnement, transport, etc.); comités ZIP, organismes des bassins versants; villes et municipalités; organisations non gouvernementales (Banque Mondiale, Organisation pour la coopération et le développement économique (OCDE), Organisation pour la conservation de la nature, les Fonds mondiaux de la faune, etc.); centres de recherches et universités; entreprises privées. Qu’est-ce que la gestion des ressources maritimes? La diversité et la complexité des interventions humaines dans le secteur maritime exigent une réflexion sérieuse et des prises de décisions avisées afin de maintenir la pérennité des ressources et des activités essentielles à la survie d'une large partie de la population mondiale. Pour maintenir cette pérennité, il importe d’avoir une compréhension non seulement des environnements naturels, mais aussi les systèmes sociaux, politiques, économiques et légaux qui affectent les processus décisionnels. Les programmes en gestion des ressources maritimes sont donc construits autour de l'idée que ceux qui veulent contribuer à la gestion et au processus de décision doivent apprendre à employer correctement des points de vue scientifiques différents. Ils intègrent des connaissances en sciences de la gestion, en sciences naturelles, en sciences sociales et en droit et regroupent des experts en gestion des ressources halieutiques, en transport maritime et en études environnementales. Objectifs Ce programme s'adresse aux personnes désireuses de contribuer au développement des connaissances dans un des domaines reliés à l'utilisation optimale des ressources et de l'environnement maritime, et intéressées par les modèles de politiques publiques et de prise de décision dans ce secteur. Ils ont des profils disciplinaires variés (biologie, droit, économie, géographie, gestion) et proviennent de pays diversifiés (Canada, Antilles, Amérique du Sud, Europe, Afrique, Vietnam). Les programmes d'études avancées en gestion des ressources maritimes visent à former des gestionnaires capables d'intégrer des connaissances multiples dans la prise de décision, tant au niveau stratégique qu'opérationnel. Ces gestionnaires devront avoir une connaissance approfondie des caractéristiques sociales et économiques du milieu maritime ainsi qu'une bonne compréhension des interactions entre ces caractéristiques et celles du milieu naturel. Les gestionnaires compétents et efficaces de demain seront ceux qui auront réussi l'intégration de ces connaissances multidisciplinaires. [-]

Doctorat en éducation

Université du Québec à Rimouski UQAR
Campus À temps plein September 2017 Canada Rimouski

Le doctorat en éducation vise une formation d'avant-garde à la recherche en éducation, de façon à assurer l’évolution des connaissances en vue d’améliorer l’intervention éducative en divers milieux : scolaires, sociaux, gouvernementaux ou autres. [+]

Le doctorat en éducation vise une formation d'avant-garde à la recherche en éducation, de façon à assurer l’évolution des connaissances en vue d’améliorer l’intervention éducative en divers milieux : scolaires, sociaux, gouvernementaux ou autres. Ce programme offert conjointement avec les autres universités constituantes du réseau de l’Université du Québec privilégie une approche interdisciplinaire en permettant de bâtir de nouveaux modèles d'explication et d'intervention. Structure du programme Les cours de scolarité des deux premières années du doctorat en éducation sont dispensés à l’UQAM. Une aide financière est disponible pour couvrir une partie des frais associés aux déplacements requis. Les étudiants travaillant sur différents projets de recherche se côtoient lors des différents séminaires, de sorte que chacun profite des riches échanges pour apprendre à recevoir une rétroaction à propos de leurs projets et commenter les recherches de leurs pairs, sur le plan scientifique. Ce programme comporte la rédaction d’une thèse de 54 crédits sur un sujet particulier lié aux sciences de l’éducation. Stages de recherche Le doctorat en éducation permet la réalisation de deux stages de recherche auprès de chercheurs universitaires et dans des équipes de recherche, au Québec ou encore à l’étranger, contribuant ainsi à enrichir la formation doctorale. Axes de recherche Les thèmes abordés dans le cadre des études de cycles supérieurs en éducation peuvent être très variés. Les sujets d'études peuvent s'inscrire dans l’un ou l’autre des domaines suivants : adaptation scolaire et sociale, orthopédagogie; administration scolaire, gouvernance et financement de l’éducation; développement de l’élève et cognition; didactique des disciplines (français, mathématiques, sciences, univers social, éthique, musique, etc.); enseignement-apprentissage; formation pratique (stages); littératie, numératie; persévérance et réussite scolaire; profession enseignante; psychologie, philosophie ou sociologie de l’éducation; technologies de l’information et de la communication en éducation; etc. Perspectives d’emploi En plus de permettre l’approfondissement d'un domaine ou encore l'acquisition de compétences en recherche, les programmes de cycles supérieurs en éducation rendent accessibles ou facilitent l'accès à certains emplois : un avancement dans sa carrière d’enseignant ou d’intervenant en milieu éducatif; direction d'école (si DESS ou maîtrise en éducation, concentration administration scolaire); orthopédagogue à différents niveaux (dans le cas du programme court de 2e cycle en orthopédagogie et de la maîtrise en éducation - profil professionnel - concentration adaptation scolaire et sociale); conseiller pédagogique dans une commission scolaire; professionnel dans un ministère ou dans d’autres organisations développant, gérant ou supervisant des projets de recherche ou de développement pédagogique; chargé de cours dans les programmes universitaires de premier cycle en éducation (pour les cours liés à la spécialité développée); enseignement au collégial (si une spécialisation disciplinaire suffisante est possédée); professionnel pour des projets de recherche universitaire en éducation; professeur-chercheur en éducation (pour celles et ceux qui poursuivent des études doctorales dans un champ correspondant aux postes offerts en milieu universitaire). Objectifs Ce programme vise une formation d'avant-garde à la recherche en éducation en privilégiant une approche interdisciplinaire selon divers types de recherche et en permettant de bâtir de nouveaux modèles d'explication et d'intervention. Les chercheurs formés dans ce programme sauront utiliser les ressources de la recherche pour résoudre des problèmes et pour assurer l'évolution des connaissances en vue d'améliorer l'intervention éducative en divers milieux : scolaires, sociaux, gouvernementaux ou autres. Enfin ce programme favorise l'investigation de la situation éducative dans un milieu donné, en prenant en compte l'ensemble des composantes de cette situation. Le programme offert par l'UQAR est un programme en association avec l'UQAC, l'UQAM, l'UQO et l'UQTR. [-]

Doctorat en développement régional

Université du Québec à Rimouski UQAR
Campus À temps plein 6 mois September 2017 Canada Rimouski

Le doctorat en développement régional vise à former des scientifiques et des analystes en mesure de répondre aux besoins des populations et des organismes régionaux en matière de planification, d'évaluation et d'analyse du développement régional. [+]

Doctorats 2017 aux Lévis et Canada. Le doctorat en développement régional vise à former des scientifiques et des analystes en mesure de répondre aux besoins des populations et des organismes régionaux en matière de planification, d'évaluation et d'analyse du développement régional. Offert conjointement avec l’Université du Québec à Chicoutimi (UQAC), ce programme met l’accent sur l’interdisciplinarité et se définit autour des axes suivants : dynamiques sociohistoriques de structuration et de déstructuration des espaces régionaux; mouvements sociaux et régionalismes; processus de mise en valeur des ressources et de l’environnement. Structure du programme Ce programme comporte la rédaction d’une thèse de 63 crédits permettant d’approfondir un sujet du champ d’études du développement régional. Une attention particulière est accordée aux problèmes des régions périphériques, tant dans les pays industrialisés que dans le Tiers-Monde. Il met l’accent sur l’interdisciplinarité à toutes les étapes de la formation : dans les cours et séminaires, dans l’examen doctoral et dans la définition du projet de thèse, dans l’encadrement des étudiants, et enfin, dans la réalisation de la thèse. Public visé Le doctorat en développement régional s’adresse à des candidats ayant des profils variés, titulaires d’une maîtrise de type recherche : en développement régional ou en études régionales; en sciences humaines (anthropologie, démographie, économie, géographie, histoire, psychologie, science politique, sociologie, travail social; en sciences de l'urbain (études urbaines, aménagement, urbanisme); en sciences de la gestion. Axes de recherche Les enjeux sociaux étudiés par les professeurs se veulent en résonnance avec l'actualité : effets des politiques de développement sur l’économie régionale; innovation et ancrage territorial des entreprises en milieux rural et urbain; acceptabilité sociale des projets d’exploitation des ressources naturelles; multifonctionnalité des territoires ruraux et de l’agriculture; adaptation des communautés locales aux changements climatiques. Perspectives d'emploi Les programmes de cycles supérieurs en développement régional forment les analystes susceptibles de clarifier les situations complexes auxquelles font face les intervenants engagés dans l'action sociale, économique et culturelle à diverses échelles territoriales tout en étant en mesure de formuler un diagnostic et des pistes de solution afin d'orienter le changement social. Sous l’influence de facteurs comme la restructuration économique et le renforcement des sentiments identitaires, on constate, au Québec comme à l’étranger, une recrudescence d’intérêt pour les problématiques d’ordre régional. Les personnes détenant un diplôme de cycles supérieurs en développement régional détiennent des fonctions de haut niveau alimentées par l’expansion de l’enseignement, de la recherche, de la consultation, de l’intervention ou de l’administration publique autour des questions relatives au développement des régions. Plusieurs diplômés en développement régional occupent des emplois dans les milieux suivants : organismes voués à la recherche et à l’enseignement (centres spécialisés, collèges, universités); organismes privés d’intervention et de consultation; organismes gouvernementaux et internationaux préoccupés de développement territorial. [-]

Doctorat en biologie

Université du Québec à Rimouski UQAR
Campus À temps plein September 2017 Canada Lévis

Le doctorat en biologie vise l’acquisition et l’approfondissement des connaissances et aptitudes nécessaires à la recherche avancée en biologie. [+]

Le doctorat en biologie vise l’acquisition et l’approfondissement des connaissances et aptitudes nécessaires à la recherche avancée en biologie. Des projets de recherche sont réalisés dans des secteurs-clés comme la génétique des populations animales, la biologie adaptative, l’écologie forestière, la dynamique des populations fauniques et la biologie évolutive. Offert conjointement avec l’Université du Québec à Montréal (UQAM), ce programme inclut des objectifs de formation en gestion de budget et de personnes ainsi qu'en pédagogie. Structure du programme Le doctorat en biologie comporte la rédaction d’une thèse de 76 crédits permettant d’approfondir un sujet dans un domaine de spécialisation de la biologie. Dans le cadre de la formation, les candidats devront développer un esprit de synthèse ainsi que des capacités de réflexion théorique aptes à faire progresser leur domaine de recherche. Axes de recherche Faune terrestre et aquatique Dynamique des populations, de l'utilisation du milieu et des relations trophiques Dynamique trophique de la toundra arctique canadienne Écologie des communautés animales et études des stratégies de reproduction des animaux Impacts des changements climatiques sur la faune et la dynamique trophique de la toundra arctique et dans la forêt boréale Conservation d'espèces vulnérables ou menacées Écologie, physiologie et comportement des oiseaux Effet du changement humain et conservation des habitats marins d'oiseaux Écologie de populations bivalves marines Protection des océans Méthodes d'analyse des données en écologie Écologie des organismes microscopiques des sédiments Transfert de la matière organique provenant de la colonne d'eau et du sédiment Biologie évolutive Évolution des vertébrés inférieurs vivants et fossiles Stress environnementaux sur le développement larvaire des poissons Paléoichtyologie, paléoécologie et reconstitution paléoenvironnementale Écologie forestière Aménagement forestier durable Écologie des perturbations et de la régénération forestière Impacts des perturbations et des changements climatiques sur la forêt boréale Histoire de la végétation et de la sédimentation dans les plaines alluviales Impact de la sévérité et de la fréquence des feux sur les forêts Impact à long terme des coupes sur la biodiversité Écophysiologie et écologie moléculaire Coadaptations et évolution des génomes mitochondriaux et nucléaires Adaptations et évolution du métabolisme énergétique animal Aquaculture (génétique, nutrition, conditionnement) Génétique des populations de crustacés arctiques Génétique de la conservation La nordicité, un axe d'excellence en recherche à l'UQAR L'UQAR se consacre à l'étude du Grand Nord et des basses latitudes froides, désignée sous le nom de nordicité. Cet axe de recherche regroupe des chercheurs qui s'intéressent aux environnements nordiques dans une perspective interdisciplinaire autour de disciplines étroitement complémentaires, dont la biologie, l'écologie, la chimie et la géographie, humaine ou physique, des milieux froids. Leurs recherches visent à mieux comprendre le fonctionnement des milieux continentaux en climat froid, de manière à répondre aux enjeux majeurs dans le domaine de la conservation et de la gestion durable. L'évolution des environnements nordiques continentaux dans le contexte du changement planétaire et les relations entre les environnements nordiques et les sociétés humaines sont au nombre des questions de premier plan. Objectifs L'objectif général du programme est de permettre l'acquisition et l'approfondissement des connaissances disciplinaires en biologie. Plus spécifiquement, le doctorat vise à développer les aptitudes des étudiants aux modalités de la recherche avancée en biologie afin de compléter leur formation comme chercheurs scientifiques. De plus, les exigences du programme amèneront les candidats à développer un esprit de synthèse ainsi que les capacités de réflexion théorique aptes à faire progresser leur domaine de recherche. Rejoignant aussi une des préoccupations du Conseil des universités et un besoin réel tel qu'exprimé par de nombreux chercheurs sortis des moules traditionnels, des objectifs de formation en gestion de budget et de personnels ainsi qu'en pédagogie sont inclus au programme. Le programme offert par l'UQAR est une extension du programme de l'UQAM. [-]