Doctorat en Entreprenariat aux Ottawa au Canada

Trouver votre Doctorats en Entreprenariat 2017 aux Ottawa au Canada

Entreprenariat

Un diplôme de docteur en philosophie, court doctorat est un diplôme universitaire avancé gagné dans divers domaines, ce qui signifie des intérêts majeurs et des réalisations dans la recherche.

Venir avec une idée qui peut changer le monde économiquement, socialement, ou même technologiquement doivent être accompagnés d'une bonne éducation sur le terrain par la poursuite de vos connaissances et de compétences par le biais d'un doctorat en entrepreneuriat. Cela vous permettra de comprendre le processus de venir avec une nouvelle idée pour transformer votre environnement.

Le Canada est un pays nord-américain composé de dix provinces et trois territoires. Situé dans la partie nord du continent, il s'étend de l'Atlantique au Pacifique et au nord dans l'océan Arctique.

Ottawa est reconnue comme l'une des meilleures villes instruits au Canada. Près de la moitié de la population est diplômé de différentes universités et les collèges. Le principal enseignement supérieur institution-Université d'Ottawa et l'Université Carleton a contribué à cette fois directement et indirectement.

Commencez dès aujourd'hui les Doctorats en Entreprenariat aux Ottawa au Canada 2017

Continuer

PhD - Doctorat en Entrepreneuriat

École de Gestion Telfer
Campus À temps plein September 2017 Canada Ottawa

L’entrepreneuriat est donc essentiel au développement de politiques publiques efficaces et à la formation d’intervenants en commercialisation de la technologie. Toutes ses thématiques sont interdisciplinaires, y compris les processus et la cognition entrepreneuriaux, la reconnaissance d’opportunités, l’émergence de nouvelles compagnies, l’intrapreneuriat, l’entrepreneuriat social, les politiques pour PME et les prêts à redevance. [+]

Doctorats en Entreprenariat aux Ottawa au Canada. Programme de doctorat en gestion Telfer Dans notre monde en transformation, il faut des théoriciens originaux, ingénieux et tenaces. À l’École de gestion Telfer de l’Université d’Ottawa, nous avons compris que ce qui compte dorénavant, c’est l’introspection, l’intuition et, surtout, l’influence. Notre mission vise à maintenir constamment un réseau de connexions durables et de vous placer au cœur de ce réseau. Holistique, multidisciplinaire et avant-gardiste, le programme de doctorat Telfer est unique et stimulant. Il met les étudiants au défi. Nous nous engageons à vous donner tous les moyens pour prendre votre place. Vous poursuivrez votre recherche avec des professeurs de renommée internationale et partagerez les réseaux que nous avons forgés avec nos diplômés et la communauté des affaires afin d’apprendre avec des leaders, des cadres et des entrepreneurs aussi brillants qu’inspirants. Notre programme de doctorat est élaboré pour former des penseurs visionnaires et influents qui auront un impact positif sur la vie des gens, des organisations et des communautés par leur recherche. Quels que soient vos objectifs, nous serons toujours à proximité pour vous aider à les atteindre. Située au cœur d’Ottawa, notre école abrite fièrement 4200 étudiants, 200 membres du corps professoral et plus de 25 000 diplômés. Notre accréditation par trois des organisations internationales les plus exigeantes (AACSB, EQUIS et AMBA) démontre que nous sommes reconnus comme une des meilleures écoles de gestion au monde. Le doctorat Telfer : Prenez votre place Le doctorat en gestion Telfer est unique et intensif, conçu pour engendrer la compétence et les aptitudes qui ont un impact sur les affaires – et dans le monde. Développez les compétences en recherche qui permettent aux jeunes universitaires, chercheurs et scientifiques d’entreprendre la recherche fondamentale, appliquée et en politique dans les champs de gestion. Créez et disséminez les connaissances qui contribuent à l’excellence universitaire et qui influencent la stratégie et la prise de décisions en industrie, au gouvernement et chez les organismes à but non lucratif. Obtenez des connaissances et habiletés professionnelles associées au leadership. Développez votre pensée critique et votre créativité en parallèle avec les habiletés qui maximiseront votre employabilité en vue de carrières professionnelles et universitaires, tout en apprenant à communiquer avec une variété de publics. Notre approche unique entoure nos étudiants d’occasions originales et exceptionnelles pour l’apprentissage et leur développement – voilà une des nombreuses raisons pour lesquelles nous sommes si fiers de notre programme de doctorat en gestion. Le programme de leadership doctoral Le programme de doctorat à l’École de gestion Telfer met l’emphase sur le développement holistique des candidats. Il leur fournit un espace pour des discussions suivies sur leurs besoins personnels et professionnels avec leur directeur de thèse, en consultation avec la direction du programme et les mentors universitaires et professionnels (voir ci-dessous). De nombreux ateliers et activités de développement personnel et professionnel sont offerts pendant la durée du doctorat, que ce soit par l’entremise du Programme de développement du leadership doctoral ou celle du programme Altitude, développé par la Faculté des études supérieures et postdoctorales (FÉSP) et le Service d’appui à l’enseignement et à l’apprentissage (SAEA). Grâce à eux, les étudiants du troisième cycle et les stagiaires postdoctoraux développeront les habiletés professionnelles qui les aideront à intégrer le marché du travail et s’y épanouir. Par exemple, les ateliers, les séminaires et les retraites pourraient porter sur l’enseignement des cas, comment rédiger de façon prolifique ou se faire publier, les demandes de bourses, la gestion de projet (de thèse), le travail d’équipes multidisciplinaires et diversifiées, le réseautage productif, comment profiter au maximum des symposiums doctoraux, la pensée critique et la créativité, ainsi que les bonnes relations mentor-apprenti. On invitera périodiquement les étudiants aux activités de réseautage Telfer pour cadres. Plusieurs ateliers, tels que les cours pratiques d’enseignement et de pédagogie, mettront l’accent sur les aptitudes des étudiants en salle de classe. Les activités sur la croissance personnelle pourraient couvrir la conciliation travail-vie, la gestion du stress ou du temps, les finances personnelles, le leadership, les communications et les habiletés interpersonnelles. La recherche multidisciplinaire En réponse à la demande croissance pour la recherche multidisciplinaire englobant les domaines traditionnels en gestion, nous offrons deux domaines multidisciplinaires (Entrepreneuriat et Systèmes de santé). Tous les étudiants, quel que soit leur domaine de recherche, examineront la nature multidisciplinaire de la prise de décision. Dans tous les champs, les étudiants Telfer dépassent les bornes traditionnelles du savoir et incorporent à leur travail des connaissances poussées en science économique, en finance, en organisation, en psychologie ou en sociologie. Le tronc commun du doctorat traitera les problématiques émergentes et parfois conflictuelles que sont la durabilité, la gestion responsable et la nécessité d’équilibrer les résultats environnementaux, économiques et sociaux. Les questions d’éthique seront examinées tout au long du programme. Soutien à la recherche Les étudiants et le personnel enseignant comptent sur l’appui de la Direction de la recherche et son personnel pour des services essentiels qui les aident à trouver du financement, à préparer des demandes de bourses, à développer leurs habiletés, etc. Séminaires sur la recherche en gestion L’École de gestion Telfer a la chance d’accueillir plusieurs présentations chaque année. Nous organisons présentement trois séries de séminaires de recherche : les Séminaires de recherche en gestion, les Séminaires de recherche en systèmes de santé et les Séminaires sur les défis de la recherche. Ces prestations réunissent des chercheurs de pointe, des chefs d’entreprise, des cadres d’hôpitaux et des décideurs provenant d’universités, d’entreprises, du gouvernement, d’instituts de recherche, de groupes de réflexion, d’ambassades et d’institutions en santé venus de partout dans le monde pour engager le dialogue avec nos étudiants et nos professeurs. Nous inviterons tous les doctorants à faire au moins une présentation en lien avec leur thèse dans le cadre des séminaires de recherche Telfer avant qu’ils entreprennent leur projet de thèse. Ils seront également appelés à présenter dans la série avant les conférences; ces forums leur donneront l’occasion de présenter leurs projets et leur autre travail de recherche, afin d’obtenir une rétroaction profitable de la part des professeurs et leurs pairs. Stage d’enseignement Nous recommandons fortement notre stage d’enseignement à tous les étudiants du doctorat en gestion Telfer qui songent à une carrière professorale. Dans un premier temps, nous les encourageons à observer leur professeur principal et d’autres membres du corps professoral par l’entremise d’assistanats d’enseignement et de conférences. Dans un deuxième temps, nous leur recommandons l’attestation en pédagogie universitaire de l’Université d’Ottawa, destinée aux étudiants diplômés qui souhaitent améliorer leurs perspectives de carrière. Structure du programme L’inscription au programme de doctorat s’effectue uniquement à temps plein, en présentielle. Tous les doctorants doivent rester inscrits à temps plein pendant au moins six sessions ou, dans les cas de passage accéléré de la maîtrise au doctorat, neuf sessions à temps plein. Cours du tronc commun Les exigences du programme de doctorat en gestion comprennent la réussite de 27 crédits de cours, un examen de synthèse (sous forme oral et écrit), un projet de thèse et une thèse, comme suit : Les étudiants inscrits au programme (quel que soit leur domaine de spécialisation) doivent suivre deux cours obligatoires du tronc commun. MGT7501 FONDEMENTS MÉTHODOLOGIQUES DE LA RECHERCHE EN GESTION (3cr.) Les fondements théoriques et méthodologiques de la recherche en gestion et de la déontologie de la recherche. Les sujets abordés sont : objet de la recherche en sciences sociales, nature et rôle des théories, relation entre les faits et les valeurs, construction théorique, mise à l'essai, falsification et inférence, méthodes du « positivisme » et du « non-positivisme », études sociales de la science et scientifiques, déontologie de la recherche impliquant des sujets humains. MGT7502 FONDEMENTS THÉORIQUES DE LA GESTION (3cr.) Les fondements des diverses disciplines en gestion sont examinés dans le contexte des nouveaux paradigmes théoriques et des paradigmes théoriques parfois conflictuels, par exemple le processus d'échange rationnel, la durabilité, la gestion responsable et la nécessité d'équilibrer les résultats environnementaux, économiques et sociaux. Cours avancés Outre les deux cours du tronc commun, les étudiants doivent suivre trois cours avancés dans leur domaine de spécialisation. On trouve des renseignements sur ces cours aux pages des spécialisations. MGT8504 RECHERCHE EN THÉORIES DE L'ENTREPRENEURIAT (3cr.) MGT8505 RECHERCHE EN ENTREPRENEURIAT (3cr.) MGT8506 THÈMES SPÉCIAUX DE RECHERCHE EN ENTREPRENEURIAT (3cr.) En consultation avec le comité de thèse, l’étudiant peut, au lieu de suivre un cours de Thèmes spéciaux, choisir un cours d`études supérieures offert par une autre unité scolaire si le cours en question est plus pertinente à leur recherche de thèse. Tous les étudiants doivent suivre au moins trois cours de méthodologie de la recherche (9 crédits). Finalement, étant donné la nature interdisciplinaire du programme, tous les étudiants doivent suivre un cours au choix (3 crédits) dans un champ d’études du doctorat autre que leur champ principal. MGT9997 EXAMEN DE SYNTHÈSE L’examen de synthèse, dirigé par le Comité consultatif de thèse, a une composante écrite et une composante orale. L’étudiant qui réussit la composante écrite passe ensuite à l’oral. L’étudiant qui échoue à l’une ou à l’autre des deux composantes de l’examen a droit à une seule reprise qui doit avoir lieu à la session suivante. Un deuxième échec dans l’une ou l’autre mène au retrait obligatoire du programme. L’examen doit normalement être réussi avant la fin de la cinquième session et au plus tard avant la fin de la sixième session. Le fait de ne pas subir et réussir l’examen dans les délais prescrits constitue un échec. MGT9998 PROJET DE THÈSE Le projet de thèse, préparé sous la direction du directeur de thèse, doit être soutenu à la satisfaction du Comité de thèse (CDT). MGT9999 THÈSE Entrepreneuriat L’Entrepreneuriat reflète la croissance des petites et moyennes entreprises (PME), qui représentent une part disproportionnée de la création d’emplois nets et du développement économique du Canada et qui contribuent à la balance commerciale nationale quand les entreprises prennent de l’expansion à l’étranger. Ces résultats ne sont pas uniquement liés à la création de nouvelles firmes – une orientation entrepreneuriale peut également s’appliquer aux grandes entreprises et aux secteurs public, parapublic et non lucratif où de nouvelles idées génèrent des programmes et des processus qui profitent à la société tout entière. L’entrepreneuriat est donc essentiel au développement de politiques publiques efficaces et à la formation d’intervenants en commercialisation de la technologie. Toutes ses thématiques sont interdisciplinaires, y compris les processus et la cognition entrepreneuriaux, la reconnaissance d’opportunités, l’émergence de nouvelles compagnies, l’intrapreneuriat, l’entrepreneuriat social, les politiques pour PME et les prêts à redevance. Critères d’admission Pour que la demande d’admission soit considérée, il faut : Être titulaire d’une maîtrise avec thèse dans un domaine pertinent au champ d’étude : Entreprenariat : Gestion ou sciences sociales, et selon le sujet de recherche, des candidats d’autres domaines pourraient être admissibles; Une moyenne pondérée cumulative (MPC) minimale d’A- (80 %); Un résultat du 80e rang centile au minimum au Test d'admission d’études supérieures en gestion (Graduate Management Admission Test – GMAT) ou au Graduate Record Examination (GRE); La maîtrise de l’anglais (parlé et écrit); Une entrevue avec le comité d'admission ou un membre du comité pourrait être exigée au besoin. Date limite de présentation d’une demande d’admission Tous les candidats : 15 janvier Tout document rédigé dans une langue autre que le français ou l'anglais doit être accompagné d'une traduction certifiée dans l'une ou l'autre de ces deux langues. Tests de compétence GMAT et GRE Le programme de Ph.D. en gestion exige l'un des deux tests d'admission suivants : Graduate Management Admission Test® (GMAT®) : un résultat global se situant au moins au 80e rang centile. Notez que les candidats admis ont souvent un résultat supérieur à ce minimum. Graduate Examination Records® (GRE®) : viser au moins le 80e rang centile pour chacune des parties de l’examen. N.B. Le GMAT ou le GRE est obligatoire pour le programme de Ph.D. en gestion. Aucune exception ne sera permise. Exigences linguistiques Le programme est offert principalement en anglais. Tous les candidats dont la première langue est autre que l'anglais doivent prouver leur compétence en anglais en soumettant l’un des documents indiqués dans la liste ci-dessous : Une note d'au moins 100 sur la version Internet du Test of English as a Foreign Language (TOEFL). Le TOEFL est administré par l'Educational Testing Service, Box 899, Princeton, New Jersey, États-Unis, 08540; consultez le site Web, à l'adresse www.web1.toefl.org. Une note d'au moins 7 dans au moins trois des quatre épreuves du test International English Language Testing System (IELTS) (lecture, écoute, rédaction, expression orale) et d'au moins 6 dans la quatrième épreuve. L'IELTS est administré par le British Council : www.ielts.org. Attestation de réussite, au cours des cinq dernières années, d'un programme menant à un diplôme dans une université de langue anglaise. Attestation d'un séjour prolongé récent et de l'exercice d'une profession dans un pays anglophone (normalement pendant une période d'au moins quatre ans au cours des six dernières années). Un résultat final d’au moins 4,5 au CanTEST, géré par l’Université d’Ottawa, où aucune note individuelle n’est sous la barre des 4,5, y compris celle de la partie orale. Une note d’au moins 68 au Pearson Test of English (Academic) (PTE Academic). [-]